Notice complète

           

Crédits photographiques Musées d’Angers

Commander cette image ?

Les musées d'Angers mettent à votre disposition cette image pour un usage non commercial, dans le cadre de la législation en vigueur.

Si vous désirez une image en haute définition, vous pouvez consulter nos conditions de reproduction et tarifs, puis passez commande :




Commander !

Désignation :
Titre : La Danse
Rôle de l'auteur :
Sculpteur 
Auteur :
Date de création :

Matière :

Technique :

Libellé :
Pierre des Vosges

Mesures :

Hauteur en m 3,95
Largeur en m 1,93
Profondeur en m 1,48
Poids en kg. 1250

Inscriptions / marques :
 


Type d'inscription :

Emplacement :
Sur le socle

Description :
(non vu au récolement 2016)

Transcription :
"Monsieur le Maire/d'Angers/A.Maillé/ Monsieur le conservateur d'Angers/ Dauban/ Officier de la Légion d'Honneur/ Architecte de la Ville/ Aïvas/ Conducteur des travaux Rohard/ ouvriers employés à la pose Ferret - Lacoste de Paris- Delhommeau-Criyé- Lebault d'Angers/ 26 juin Angers 1886"


Type d'inscription :

Description :
au crayon et sur la tête (non vu au récolement 2016)

Transcription :
"M (ou H.) Chouanet/gardien en chef/ année 1886"

Fonctionnement & contexte :
oeuvre en rapport
maquette en plâtre (MBA 859 J 1881S) au musée des beaux-arts d'Angers ; commandé par l'Etat pour remplacer le groupe de Carpeaux à l'opéra de Paris

Description analytique :
 

 
Au milieu du XIXe siècle, la salle de l’opéra de Paris fit l’objet d’un projet de reconstruction. Le 29 mai 1861, le jeune architecte Charles Garnier fut choisi pour en diriger le chantier. Il confia le décor de la façade aux sculpteurs Eugène Guillaume, François Jouffroy, Jean-Joseph Perraud et Jean-Baptiste Carpeaux. Les sculptures furent dévoilées en 1869, par étapes successives : La Musique instrumentale de Guillaume, L’Harmonie de Jouffroy, Le Drame lyrique de Perraud et La Danse de Carpeaux. À leur vue, les critiques s’accordèrent sur la grande différence stylistique entre la sculpture de Carpeaux et les trois autres. Certains crièrent même à l’obscénité face au réalisme des nus féminins du groupe de Carpeaux. Ce dernier refusa formellement de réaliser un autre groupe, plus convenable. Ainsi, le sculpteur Charles Gumery en reçut-il la commande. Sa Danse fut achevée après la mort du maître, en 1872. Cependant, la substitution n'eut finalement pas lieu : après 1870, la polémique s’était petit à petit éteinte et la sculpture de Carpeaux avait cessé d’être jugée outrageante. L’oeuvre de Gumery fut envoyée au musée d’Angers. Gardant le sujet du décor qu’elle était destinée à remplacer, cette sculpture représente la danse de trois bacchantes, dont le mouvement est rendu par le traitement tournoyant des drapés et les gestes vifs de ces jeunes femmes. (D. Galloy)

Indexation :
 

Sujet / thème :

Personne / Collectivité :
Bacchante

Domaine :

Collection antérieure :
 


Type de collection :
Atelier de l'artiste

Collection :
Gumery, Charles-Alphonse- Achille

Date :
1870 Date d'inscription


Type de collection :
Collection publique/Institution

Collection :
Paris, FNAC

Date :
1885, 21 décembre Date de dépôt1886, 12 juin Date de dépôt2013, 02 janvier Date de transfert

Statut administratif :
 

Statut :
Actuel

Acquisition :
2013.22 Transfert de propriété de l'Etat à titre : Etat français

Date d'entrée :
2 janvier 2013

Statut :
Antérieur

Dépôt / emprunt :
1886 Envoi : Paris, FNAC

Date d'entrée :
avril 1886

Numéro d'inventaire :

Département :

Bibliographie :




Nous contacter ?
Pour plus d’information, pour une question ou pour nous signaler une erreur, n’hésitez pas : Ecrivez-nous